Logo

ImageVal de Bagnes: Une bière «fusionnelle»


06/03/2019

Les Brasseurs de Vollèges ont élaboré une bière aux armoiries de la nouvelle commune, symbole du OUI que se sont dits Bagnes et Vollèges. Si Val de Bagnes a son nouveau breuvage, la Brasserie qui intitule ses bières du nom des lieux dits de son village demeure vollégearde.

Image

Les Brasseurs de Vollèges se réunissent tous les 1ers et 3e vendredis du mois pour un brassin de 300 litres à chaque fois. Leur symbolique Val de Bagnes est déjà en rupture de stock  et sera à nouveau disponible d’ici environ un mois.

La nouvelle commune Val de Bagnes qui verra le jour en 2021 ( les citoyens ont accepté à 69% l’union de leurs communes avec un taux de participation de 80% à Vollèges le 11 février dernier), possède d’ores et déjà une bière qui porte son nom et ses armoiries. «Nous avons eu l’idée de produire une bière pour le jour de la votation sur la fusion», explique Serge Moulin, membre des Brasseurs de Vollèges, lequel, armé de prévoyance, avait imaginé l’autre possibilité de l’alternative: «Dans le cas du oui, elle faisait son apparition judicieusement. Dans le cas du non, elle devenait un gag sympathique à boire pendant Carnaval.»

Image

L’un des brasseurs déguste la Val de Bagnes : pour Raphaël Marchetti, pas de doute, cette rousse est douce, avenante et richement parfumée, tout comme la nouvelle commune !

Avenante, riche et douce

Bagnes et Vollèges s’étant unies, la bière Val de Bagnes a désormais de longs brassins devant elle : petite dernière d’une fratrie de 6, elle enrichit la famille colorée de la Brasserie. Aux côtés des tantôt brune, blonde ou blanche L’Epenette, La Morentze, La Creuse, La Tourbillon, La Ravine, La Tsélire, la Crevasse, la rousse complète le tableau géographique de la région : « Nous intitulons nos bières du nom des lieux dits du village. La Val de Bagnes englobe le territoire complet », sourit Serge qui se veut toutefois rassurant : « Même si nous sommes heureux que Bagnes possède désormais sa brasserie, celle-ci demeure vollégearde. » Bon sang ne saurait mentir, l’identité des bières est intacte : « Chacune a son caractère. La Val de Bagnes est avenante, riche en goûts. Plutôt douce. Tout dépend en fait de ce que l’on a mis dans l’urne », ironise savoureusement Serge : « Les partisans du non doivent la trouver amère, difficile à avaler. » Quoi qu’il en soit, sur le papier et selon les experts, la Val de Bagnes est qualifiée de « typée belge, se situant entre un double et un triple malt. » La très houblonnée Val de Bagnes exhale en définitive le parfum universel des amoureux de cette boisson rassembleuse et la propre spécificité de sa recette. Elle réunit délicieusement la région, tout en préservant l’identité de chacun de ses habitants.

Romy Moret


Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

ImageDans la même catégorie