Logo

ImageCombat de reines


03/04/2019

Image

Image

Brèves de VETROZ 31.03.2019

Image

Le dimanche des couronnes

La première est revenue à TTR Saloon. Des initiales désormais attribuées à chaque veau né dans cette étable. Celle de Taramarcaz Louis, de son frère Michel (absent sur la photo) et de Daniel Roh. TTR, une histoire de famille et de passion. Saloon est la reine des primipares de Vétroz 2019. Elle se rendra, si tout va bien, à la Finale Nationale.

Image

Les jeunes se prennent au jeu

Ce sont eux qui prennent peu à peu la relève. Ici Manu Roh à gauche, le neveu de Daniel, avec Geoffrey, le petit-fils de Michel Taramarcaz. Ils bénéficient des connaissances du Docteur Es-Race d’Hérens qu’est Daniel Roh ainsi que du plus gentleman des éleveurs, Louis Taramarcaz.

Image

Manu, le regard confiant et inquiet tout à la fois «Saloon est depuis toujours une bête très attachante. A tel point qu’on l’appelait pot de colle tant elle cherchait le contact avec nous. Sa mère, Sagane, fut acquise chez Marcel Valloton. Son père est le taureau d'insémination Melchior. Dans sa prime jeunesse-il n’y a donc pas si longtemps- Saloon était en colonie de vacances à l’alpage de La Lé, géré par la famille Favre dans le vallon de Réchy. Elle aimait trop ses copines pour se chicaner. L’été prochain, ce sera une autre affaire à Tracuit».

Image

Geoffrey est plutôt optimiste. Il se souvient du combat

d’été de Nax-Mont-Noble- lors duquel sa Lumière avait été sacrée reine. C’était en 2012.

Image

Il a raison d’être positif. Si Saloon parvient à faire de Paprika son alliée elle pourrait passer un bel été. Mais alpage paisible ça n’existe pas. Paprika est la reine de Tracuit (D’Alain et Lionel Balet). Elle était très attendue à Vétroz. N’a pu s’y rendre pour cause de blessure aux naseaux. Genre d’accident assez fréquent chez les lutteuses, qui s’en remettent rapidement. Paprika sera d’attaque à l’alpage. Et nous nous réjouissons déjà d’aller tout bientôt les retrouver tout là-haut.

Une terreur de Conthey

Image

Pour le plus grand bonheur de toute la famille Jean-Claude Dessimoz elle termine au quatrième rang de la CAT III. Le jeune Thierry nous la présente volontiers, presque à la course sitôt sa journée de travail accomplie. Le bruit court que Thierry et ses deux autres frères n’avaient plus de semelles sous les souliers à la fin des combats de Vétroz.

Image

Terreur est fille d’une reine. Tiki, ancienne souveraine de Novelett, de Jean-Charles Dessimoz.

Image

Princesse, reine de la deuxième catégorie

Image

De Valentine Luyet, association Reines de Cœur.

Image

Une danse renversante avec Tango, de Natan Fournier, Verrey. Cette dernière, vaincue, devait ensuite se confronter à Tanga, une terreur des arènes, de Sylvain Gay-des-Combes. Le jeune Natan, avec la sagacité d’un éleveur expérimenté, a dès lors retiré la sienne. Princesse, Tanga et Tango, on les reverra. Tanga est deuxième, vaincue par Princesse mais auteur de luttes d’anthologie. Merci aux deux pour le spectacle. Tango ne s’est donc pas classée dans les sept. On la reverra à l’alpage de Thyon.

Deux belles princesses

Image

Jennie -que l’on remercie-,en plein boulot lors de notre visite, s’occupe de l’étable Reines de Cœur. Elle nous présente avec gentillesse une des altesses des lieux. Dans cette étable réside également la reine des génisses du petit combat régional organisé à Savièse. Un petit combat qui avait réuni tout de même 250 personnes.

Image

Princesse n’est pas une inconnue. Elle s’était classée 6e des primipares à la Foire du Valais, en 2014. Sous les couleurs de Patrick Fragnière et famille.

Image

Clairon, déjà présentée par toutuncanton.ch, familles de Jean-Marie et Florent Fournier, est la reine incontestée de la journée. Comme elle le fut à son alpage de la Combyre en 2018.

Image

Et place au prochain combat qualificatif du Goler (Raron). 07.04.2019.

Tous les classements www.raceherens.ch


ImageDans la même catégorie