Logo

ImageOrsières: Première pierre pour la Laiterie


09/04/2019

Image

Les travaux de la nouvelle Laiterie d’Orsières ont débuté, dans le cadre du Projet de Développement Régional (PDR) du Grand Entremont. Ils devraient se terminer en juin 2020, date à laquelle le nouvel établissement sera mis en service.

«Cela fait bientôt 20 ans qu’on en parle.» La nouvelle Laiterie d’Orsières n’est en effet pas un projet sorti de nulle part, comme le souligne Benoît Tornay, le président de la Laiterie d’Orsières, société coopérative qui porte le projet de la nouvelle Laiterie à Orsières. Le projet qui réunifie ainsi les laiteries d’Orsières et de Somlaproz représente pour lui «la logique même» Les travaux qui débutent actuellement visent à développement la vente et améliorer les moyens de production avec la mise en place d’infrastructures adéquates: «Il y aura une place de fabrication, une place à affiner et un point de vente assez conséquent. Il est important de préserver la mise en valeur du lait de notre région pour l’AOP», explique Benoît Tornay qui rappelle que «la région d’Entremont est un grand producteur de raclette AOP.»

Image

Le comité de construction de la Laiterie : Jean-Baptiste Pralong , Gregory Rosset, Florian Coppey, Etienne Tornay, Benoît Tornay et Jean-Michel Rausis.

Un endroit stratégique

Les deux fromageries réunies, la nouvelle Laiterie produira 1,4 million de litres de lait. Le maître fromager René Lovisa aura ainsi à disposition des infrastructures qui n’auront plus rien à voir avec celles d’aujourd’hui: «Il y aura moins de manutention», assure Benoît Tornay qui se réjouit du coup «d’augmenter la fabrication de spécialités.» Situé qui plus est sur l’axe du Grand-Saint-Bernard, la Laiterie saura faire de l’œil aux voyageurs grâce à son emplacement stratégique. «La Laiterie doit devenir une étape évidente pour les gens de passage, mais également pour les autochtones.» La fusion des deux laiteries ayant été acceptée en janvier 2017, Benoît Tornay se réjouit que ce projet ait pu aboutir après 4 ans de discussions: «Ce projet nous tient vraiment à cœur. Les comités de la Laiterie et de sa construction sont tous les deux formés de gens du coin, vraiment engagés. »Soutenus dans leurs relations avec le canton par Grégory Borgeat de l’Office des Améliorations Structurelles, les deux comités ont pu avancer sereinement dans la mise sur pied du projet: «Il a été très efficace. C’est important d’avoir à disposition des personnes de qualité pour nous entourer dans une telle entreprise.» Si tout se passe selon les prévisions, la nouvelle Laiterie devrait être mise en service en juin 2020.

Image

Le comité de la Laiterie : Philippe Marquis, Gregory Rosset, Lucia Frossard, Florian Coppey, Etienne Tornay, Benoît Tornay.

Image

L’Assemblée générale de l’APAGE a également élu trois nouveaux membres à son comité afin que toutes les régions du Grand Entremont y soient représentées. Il s’agit d’Alexandre Frossard de Vollèges, d’Aristide Rebord de Bovernier et d’Alexis Tornay d’Orsières. Sur la photo de gauche à droite: Aristide Rebord, la Garde – Jean-Henri Filliez, Le Châble – Francis Guigoz, Liddes – Alexandre Frossard, Vollèges – Magaly Jacquemettaz, La Garde – Alexis Tornay, Orsières – Pascal Tornay, conseiller agricole.

Romy Moret

_____________________________________________________

COMMUNIQUÉ DU CANTON DU VALAIS:

PDR Grand Entremont

Mise en chantier de la nouvelle laiterie d’Orsières

La mise en chantier de la nouvelle laiterie d’Orsières a été officiellement lancée en présence du chef du Département de l’économie et de la formation Christophe Darbellay. Cette laiterie, qui fait partie du PDR Grand Entremont, sera un lieu de fabrication et de vente des produits du terroir de la région.

La société de laiterie d’Orsières a donné officiellement le premier coup de pelle de la construction de sa nouvelle laiterie. Cette dernière s’inscrit dans le projet global de développement régional (PDR) du Grand Entremont. Ce PDR a été approuvé par le Grand Conseil le 8 juin 2017 et a fait l'objet de la convention-cadre signée le 1er septembre 2017 par l'Office fédéral de l’agriculture (OFAG), le canton du Valais ainsi que l’Association de promotion de l’agriculture du Grand Entremont (APAGE).

La situation actuelle de la laiterie, au cœur du village d’Orsières, n’est pas idéale. La nouvelle infrastructure sera mieux positionnée, le long de l’axe stratégique du Grand-St-Bernard. De plus, les perspectives offertes par une production laitière relativement stable avec un potentiel d’augmentation de production dans les quinze prochaines années justifient la construction de ce lieu de production. Parallèlement aux installations de fabrication et d’affinage, la nouvelle société prévoit un système de traitement du petit lait par osmose inverse et un espace de vente de spécialités fromagères.

Pour rappel, les deux sociétés de laiterie d’Orsières et de Somlaproz ont fusionné en 2017 pour ne former qu’une seule société coopérative qui compte vingt membres. Leur production représente près de 1.4 millions de kilos de lait par année. La capacité d’affinage de la nouvelle entité est prévue pour 13'000 pièces.

L’agriculture se retrouve ainsi au centre d’une destination qui met en valeur la qualité de ses produits, mais aussi la richesse de sa région.

---------------------------------------------------


Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

ImageDans la même catégorie