Logo

ImageRarogne: Brèves du GOLER 07.04.2019 - 2/2


11/04/2019

Image

Brèves du GOLER 07.04.2019   RAROGNE

Image

Trois d’Arbaz se distinguent dans le Haut

Toutes de Bernardo de Sousa. Vedette est 3e de CAT III, derrière Rambo de Norbert Forny et Flora de l’étable Kummer et Walpen. La protégée de Bernardo s’était classée au 3e rang de la CAT III lors du combat de Pra Bardy organisé par le syndicat d’élevage de Martigny en 2018. Etoile, du même propriétaire, était 5e.

Image

Mais revenons au Goler. Dans la catégorie des primipares, Vénus est 2e, derrière l’intouchable Bayonne de Marco Brégy.

Image

Vénus est suivie de Lola, 3e.

Image

Foudre n’a pas fait le déplacement. A elles trois, Vénus, Lola et Foudre avaient remporté le triplé lors du combat régional d’Arbaz-Grimisuat-Ayent le 28 mars dernier. En 10 jours six sonnettes! Bravo à Bernardo. Et merci à son frère Luis de nous les avoir présentées.

Flash-back sur Boston

Pourquoi choisir Boston, 6e de CAT III, de Christoph Wyssen ? Et pas une autre, mieux classée dans une catégorie plus relevée?

Image

Parce qu’elle est née dans l’étable de Marcel et Monique Valloton à Fully. Une étable qui fait partie de la villa familiale. On ouvre la porte de la cuisine et on y est. Boston est fille de Bilba, reine cantonale en 2006, CAT II. Sa petite devient grande. En 2013, génisse, elle est 2e à la Foire du Valais.

Image

Ce fut la dernière fois pour Marcel d’observer une des siennes depuis les cordes. Désormais le seigneur des éleveurs se contente de venir, avec Monique, en spectateur. Il n’ont pas raté un seul combat cette année.

Image

Avant Boston il y eut Bilba et avant Bilba il y eut Bellone. De Jean-Charles Dessimoz. Pas de reines sans éleveurs à la hauteur.

Image

Gérard Devillaz en est un aussi. Une de ses bêtes s’appelle Bellone. Parce qu’elle est fille de Boston. Occasion de préciser qu’à partir de 2014 cette dernière est dans son étable. Un transfert qu’il ne regrette pas. La même année elle est 2e des primipares au Goler. En 2017 elle est 5e CAT II, au même endroit, se qualifiant pour Finale nationale 2018. Là elle est 3e de CAT III.

Mais l’histoire n’est pas encore tout à fait à son épilogue. La Bellone à Devillaz a eu un frère. Un taureau nommé Bykov. Il séjourna deux ans dans l’étable de Bernardo de Sousa. Il est le père de Vénus, Lola et Foudre. Puis il répandit son élixir dans la ferme de Lauritz Pfammatter à Venthône.

Désormais, avec les paillettes de Bykov, tenues bien au frais, vendues à prix d’or puisqu’elles contiennent le philtre magique de reproduction, Gérard Devillaz se dit que malgré les pépins il y a aussi des pépites.


Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

ImageDans la même catégorie