Logo

ImageVal d’Hérens: 20.04.2019


23/04/2019

Image

Une équipe en or, des vaches au poil.

Image

Sauf une qui n’en a pas.

Image

Madison, d’Amélie et Aldo Dayer. Ce qui ne l’a pas empêchée d’être 5​e​ au combat d’été 2018, Hérens-Arena.

Image

A Hérémence on fête chaque année l’anniversaire de l’étable ​LE TORRENT​ depuis une bonne décennie. Un bâtiment construit en même temps que l’église, 1971. Des pionniers avaient su se réunir afin d’être plus forts. Pour le plus grand bonheur de leurs descendants qui poursuivent avec joie l’élevage de la race d’Hérens. On peut la visiter sans autre cette étable. Elle est en contrebas du village. Un homme en bois, façonné par une autre équipe, celle du triage forestier, nous indique le chemin.

Image

Beaucoup connaissent les lieux. Ils sont d’ici et apprécient cette proximité avec les petits veaux et les grandes reines.

Image

Sitôt à l’intérieur de la ferme des rayons de soleil nous accueillent.

Image

Frimousse, de Michel Mayoraz, était la reine aux Paschier(patûrage en patois). Lieu-dit au-dessus de Prolin. C’est là que les vaches en décousent au printemps. C’est là qu’elles reviennent en automne. Frimousse était tout proche du Top Ten à l’alpage de Mandelon où celles du Torrent paissent et tempêtent en été. A ses côtés le taureau de l’étable, Zikadonf. Nom de la Guggen de St-Léonard. Parce qu’il vient de là-bas, Zikadonf, de chez Aldo Bétrisey. En matière de race d’Hérens, on apprécie la généalogie. Alors on précise que la mère de Zikadonf est Zaïra. Son père, Lupin, est le veau de Loris, ancienne reine de Bouzerou, de Stéphane Rudaz.

Image

Une belle de Christian Dayer et Nicolas Seppey. On a oublié son nom. On demandera l’année prochaine.

Image

Les petits sont un peu fâchés. Ils doivent rentrer pour que les grandes se présentent. Ils ressortiront bientôt, pour la plus grande joie des visiteurs de la journée.

Image

Raffut, ici avec Nicolas et Morgane Seppey, appartient aussi à Christian Dayer. Raffut est fille de Ramdam. Reine aux Paschier en 2017.

Image

Canaille, de Gilles Sierro et Laurent Dayer, est la fille de Capricieuse, ancienne reine de cette étable.

Image

Canaille fut 3​e​ de CAT I à Evolène en 2018.

Image

Et voici Fétiche.

Image

Que nous présente Sébastien Favre, un nouveau dans l’équipe du Torrent.

Image

Un mordu de plus.

Image

Darius bichonne ces belles d’Hérens depuis dix ans, avec le sourire.

Image

Chaque année les photos des éditions précédentes sont affichées.

Image

Et parfois des personnes manquent. Ici au centre, avec le curé Claudy Pauli en 2018, Cécile Dayer, la mère d’Aldo. Renversée par un véhicule il y a dix jours, elle n’a pu se relever.

Image

Elle est présente dans tous les cœurs en ce jour de fête, veille de Pâques.


Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

ImageDans la même catégorie