Logo

ImageEN ROUTE POUR LA FINALE 3-4 mai 2019


01/05/2019

Image

Janus, d’Horst et Armin Wyssen, Agarn, est prête. Reine ex-ae du Goler, elle annonce la couleur. Perdre n’est pas dans ses veines.

Image

Panache, de Benjamin Deslarzes, Sarreyer, est de la même trempe.

Image

A l’instar de Copine, d’Hubert Bruchez, Le Cotterg, Châbles. Vont elles se retrouver ces deux-là? Pour finaliser l’accolade interminable entamée au Châble?

FINALE CANTONALE 1985

Image

Aproz. Copy Philippe Schmid, Médiathèque Valais, Martigny.

Une finale c’est un peu toujours la même histoire. Avec des figurants différents. Qui poursuivent une même passion. Une finale est un cheni organisé, un suspens renversant, des émotions exacerbées. Le titre se joue parfois lors des séries qualificatives. Des favorites peuvent se retrouver face à face sitôt le lâcher des licols. D’être reine d’une catégorie ne suffit encore pas. Elles devront s’affronter entre elles à la fin, lors du bouquet de clôture.

Image

Finale 2018

Veielett, de Fabienne et Anton Williner, Viège, était reine des primipares. Elle est devenue Reine des reines, devançant Pigalle, 1ère de CAT I, d’Eric Lagger, Chermignon d’en-Bas. Elles seront absentes le week-end prochain.

Image

Clairon, la reine de Vétroz, de Jean-Marie Fournier, Veysonnaz, se plie au footing quotidien, sous la férule de son coach, Florent Fournier.

ImageLes flocons d'avril ont laissé quelques traces sur son épiderme. Elle n'a pas perdu son oeil farouche, celle qui fut reine à l'alpage de la Combyre en 2018, pour la deuxième année consécutive.

Image

Elle fut reine des génisses en 2012 au même endroit. Puis reine des primipares, reine des deuxièmes veaux. Elle est de la race à Bouledogue, de Lucien Praz. Et donc de Tigresse, vendue à Francis Dayer, qui fut dans les premières de Mandelon à son époque.

Image

Pas de Finale sans celles du Haut

Image

Creola, de Ralf et Adolph Brégy, reine ex-ae du Goler, connaît bien le plat d’Aproz. Elle fut 4e de la Finale en 2015, catégorie des primipares.

Image

La protégée de la famille Brégy et de l’équipe d’Unterems fut également 3e des génisses au Goler en 2014.

Le baromètre penche vers le Haut

Si durant la première décennie de ce nouveau millénaire, celles du Bas avaient dominé les débats, celles du Haut prennent le commandement de la deuxième décennie.

Image

On se souvient d’une certaine Pandore, de Chantal Anthamatten et Damian Oggier. Reine de CAT II lors de la Finale 2013.

Image

Elle avait défié Cobra, de Viktor Gsponer, reine de CAT I, lors d’un round explosif. Cobra l’avait mise à terre. En une étincelle de seconde Pandore se relevait pour en découdre encore.

Image

Damian Oggier, bien inspiré, avait décidé de la retirer. La bataille fut interrompue. Cobra et Pandore logeaient à Getwing, charmant hameau proche de Turtmann.

Image

Perone vient aussi de Getwing puisqu’elle est à Damian Oggier. Elle est fille de Pandore. Reine ex-ae du Goler, elle sera donc aussi à Pra-Bardy. Avec bien d’autres reines, dont nous reparlerons dans notre rubrique Corps à cornes.

Programme détaillé, présentations du bétail et classements www.raceherens.ch


ImageDans la même catégorie