Logo

ImageSt-Léonard: Guillaume Gillioz, en piste dans le championnat européen de saut d'obstacles


09/07/2019

Image

Guillaume Gillioz, le 19 mai 2019, Chevenez, hauteur 145, 1er avec son cheval A l’Amour

Guillaume Gillioz de St-Léonard participe, en ce moment, avec l’équipe de Suisse des ''Jeunes Cavaliers'', au championnat d’Europe de saut d’obstacles qui se déroule du 8 au 14 juillet.
L’ascension, au haut niveau, du jeune garçon de 18 ans n’est pas due au hasard. Depuis son plus jeune âge (8 ans), l’amour des chevaux, transmis par sa maman, lui colle à la peau.
A force d’abnégation et de courage, il a la chance de participer, en ce moment,  à cette prestigieuse compétition, qui lui permettra, à n’en pas douter, de s’affirmer parmi l’élite européenne.

Interview

Guillaume GILLIOZ a fait ses classes en France et a déjà prouvé son talent sur le sol français.
Il y a un peu plus an, il troquait sa veste bleue de l’équipe de France pour revêtir la veste rouge de l’équipe Suisse.
Il rentre donc au pays natal en rejoignant une grande écurie suisse de Daniel Etter et accède, en même temps, à l’équipe nationale Suisse en ‘’Jeunes Cavaliers’’.

Comment as-tu vécu les mois qui ont suivi ce gros changement?

«Je l’ai très bien vécu, car j’ai un caractère qui me permet d’entrevoir facilement de nouvelles approches et celles-ci me permettent d’acquérir de l’expérience. Le changement me permet d’évoluer, et à partir de là, tout devient plus facile. Et puis tout a été très vite. J’ai été pris pour un mois d’essai comme cavalier maison, mais au bout d’une semaine, j’ai été engagé par Daniel ETTER. Un mois plus tard, j’avais déjà des chevaux en concours, ce qui m’a grandement ravi et a ainsi renforcé ma volonté d’être à la hauteur pour la confiance qui m’était témoignée. En ce qui concerne le changement de pays, je me sens bien en Suisse. Cette situation géographique me laisse plus souvent la possibilité de voir mon entourage et cela a aussi eu sa part dans ma motivation pour revenir dans mon pays natal. J’ai la chance d’être dans une famille très unie. Mes six frères et moi-même sommes très complices et très solidaires dans nos ambitions, nos rêves et nos projets.«

Parle-nous un peu de ton système de travail dans l’écurie de Daniel ETTER.

«Chez Daniel, rien n’ est compliqué: à partir du moment où tu es sérieux et que tu fais ton travail, tout est assez simple (rires…). Actuellement, nous sommes deux cavaliers de concours. Nous avons à ce jour chacun un piquet de dix chevaux. Nous sommes également secondés par une cavalière maison. Quant à Daniel, il gère également son piquet avec l’aide d’un groom. Nos journées sont remplies par l’entretien des boxes, puis la sortie de tous nos chevaux respectifs. Nous devons également présenter des chevaux de commerce aux clients, et devons donc avoir une grande disponibilité. Chaque semaine, nous participons également à de nombreux concours. Rares sont les moments où l’on s’ennuie ! À souligner qu’on travaille aussi en parallèle avec le père de Daniel et son frère dans les mêmes infrastructures pour trois entreprises différentes. Ce partenariat familial crée une dynamique de groupe entre tous les cavaliers, le personnel et la famille ETTER, où chacun trouve son compte.»

Étant donné que tu as toujours été du côté français, comment te sens-tu dans la jeune équipe suisse que tu as maintenant intégrée?

«En Suisse, c’est différent : c’est un petit pays où tout le monde se connait et s’aide mutuellement. Je m’entends très bien avec tous les jeunes. J’ai également une super entente avec Christian SOTTAS qui est notre sélectionneur, ainsi qu’avec notre coach d’équipe, Thomas BALSIGER. J’apprécie leurs valeurs et leurs exigences à nous pousser sans cesse hors de notre zone de confort.»

Image

A Aarberg, le 1 juin 2019, hauteur 140, 3ème avec son cheval A l’Amour

Quels sont tes objectifs pour la saison?

«Globalement, c’est de valoriser au mieux tous mes chevaux car c’est plus simple de les vendre lorsqu’ils font des parcours sans-faute! Personnellement, continuer sans cesse de me remettre en question afin de pouvoir corriger mes erreurs et continuer à progresser. Maintenant, en ce qui concerne Violette et A l’Amour, c’est de continuer sur notre lancée et de se classer sur 1.45m. En début de saison, je n’avais pas de prétention spécifique, cette année étant ma première année en tant que Jeune Cavalier. Maintenant, je me focalise sur les trois ou quatre concours clés qui peuvent, peut-être, me permettre de représenter la Suisse dans d’autres échéances internationales. Cependant je ne vais pas me prendre la tête. Je vais me concentrer sur mon travail, corriger les points faibles, accentuer les points forts et prendre les concours les uns après les autres. Après, si tout se passe au mieux et avec un peu de chance car il en faut, cela serait bien évidemment juste magnifique de faire partie de l’équipe aux championnats d’Europe.»

L'objectif est aujourd'hui complètement atteint !

Image

En direct: Championnat d'Europe ''Jeunes Cavaliers 2019'' Pays-Bas

Guillaume, en attente de la première épreuve du concours demain matin (mercredi) dès 8h

-----------PROGRAMME DU CHAMPIONNAT D’EUROPE----------------
Demain mercredi: première épreuve. C’est une chasse hauteur 145.
les cavaliers seront départagés au chronomètre.
Demain Jeudi: deuxième épreuve d’une hauteur de 150 cm
vendredi: troisième épreuve d’une hauteur de 150 cm.

Après la troisième épreuve, il y a le premier classement final pour départager les équipes avec remises des prix du championnat d’Europe par équipes.
Suite aux trois premières épreuves, il y a également un classement provisoire individuel qui est établi, et seuls les 30 premiers sont qualifiés pour la finale individuelle du dimanche. Dimanche quatrième et cinquième épreuves sur une hauteur de 150 cm.

Suite à ces deux dernières épreuves un classement individuel est établi en tenant compte des cinq épreuves au total.

----------------------------------------------------------------------------

Image

Guillaume Gillioz de St-Léonard lors des championnats suisses juniors 2018 ou il termina deuxième.

Guillaume a été choisi par la fondation de l'Aide Sportive Suisse. La fondation de l'Aide Sportive Suisse aide les jeunes sportifs à franchir l'obstacle financier. Si vous parrainez Guillaume avec une somme de votre choix, la fondation s'engage à verser l'équivalent de votre don. Pour continuer à vivre son rêve et atteindre ses objectifs, Guillaume à besoin de votre aide.

Image

Soutenez Guillaume en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://www.ibelieveinyou.ch/ibiy-ch/src/#!/projectdetail/22365/parrainage-de-l-aide-sportive-pour-guillaume/0/FR

Nous vous tiendrons au courant des résultats de Guillaume au championnat d'Europe qui se déroule actuellement.

Merci à tous.


ImageDans la même catégorie