Logo

ImageAlpage du Tronc - Vollèges 17.07.2019


17/07/2019

Image

Les frères Frossard de Vollèges ont la frite. Il y a deux semaines nous présentions une des leurs, Clairon, reine à ce moment-là à l'alpage des Grands-Plans. A ce jour ils ont aussi la reine du Tronc. Elle s'appelle PLAISIRE avec un e.

Image

En réalité il  ne s'agit pas d'avoir la frite. L'élevage de reines est un art. Les frères Frossard y excellent. Il faut savoir sélectionner les jeunes. Si la descendance joue un rôle, l'oeil de l'éleveur en joue un autre. Il y a aussi la science des mélanges. Il y a surtout beaucoup de travail. A l'étable en hiver, aux foins en été. Et celui, primordial, de la patience.

Image

Arrivée du bétail en 1925. Col du Tronc, 1925. Médiathèque Martigny. Pierre Odier.

Image

Arrivée du bétail 2019.

L'équipe du Tronc

Image

Une joyeuse équipe en plein boulot.

Image

La fromagère est Mélanie Ançay. Que nous retrouvons avec plaisir. 

Image

Nous l'avions connue à l'alpage d'Eusin, du côté de Torgon, en 2012 ou 2013, si notre mémoire tient encore la route.

Image

Il y a aussi Virginie Sauthier qui gère l'alpage avec son mari Sébastien. Lui est à Vollèges, aux foins. Ils sont tous deux agriculteurs et éleveurs.

Image

Ils sont naturellement parents. De trois enfants heureux d'être ici l'été. La plus jeune est Angeline, ensuite il y a Benjamin. Pierre est assis sur le bar. A l'arrière, Lisa Fleutry de Martigny et Damien Vuissoz de Vex. Ces derniers sont responsables de la vente des produits et de la buvette. Avec les enfants Sauthier en renfort lors des fortes affluences du week-end.

Image

Angeline s'occupe aussi du ménage de sa maison.

Image

Et de sa poupée qui s'échappe toujours sur le toit.

Image

Benjamin s'occupe des poules. Car ici on mange de délicieux oeufs d'alpage.

Image

Marius est le berger de l'alpage.

Image

Ionut le seconde. Nous les retrouverons bientôt pour faire un petit tour du troupeau.

Image

Un objet insolite attire notre curiosité. Pierre nous explique qu'il s'agit d'un rechargeur pour vélo électrique. Du coup on comprend l'invective de l'âne.

Image

L'âne qui faisait de l'auto-stop sur la route de l'alpage. On a refusé net. Il s'est retourné. Nous a gratifié d'un vent renversant, lâchant un vous êtes un pollueur avec votre moteur. Du coup on va réfléchir au vélo électrique.

Trève de plaisanterie. Pour réservation à la buvette ou achats de produits fabriqués sur place. Virginie et Sébastien Sauthier  079 3815718 ou 079 3998742. 

Un superbe site de l'alpage, actualisé, avec des photos d'Olivier Moix et Romain Dorsaz   www.alpage-du-tronc.ch

A rebientôt là-haut !

fg


ImageDans la même catégorie