Logo

ImageBramois Longeborgne 2/2


02/11/2019

Bramois

Longeborgne 2/2

Un lieu de pélerinage et de solidarité

Image

Les Amis de Longeborgne se sont constitués en association depuis 2006. Beaucoup de bramoisiens mais aussi d'autres paroissiens, pélerins ou amoureux des lieux offrent de leur temps pour l'entretien du site, l'aménagement du sentier, l'entretien des biens culturels ou la sécurité du chemin.

Image

L'endroit est accessible toute l'année. Plus de 50'000 pélerins ou visiteurs le fréquentent chaque année.

Image

Jean-Marc Ambord est le vice-président de l'association des Amis de Longeborgne j'aime venir ici, c'est un coin de toute beauté, hors du monde. Avec d'autres amis, jamais nous n'abandonnerons ce patrimoine unique, qu'il s'agit d'entretenir. Jean-Marc est aussi le coordinateur des travaux.

Image

Aujourd'hui c'est jour de vendanges. Il peste contre le cerf ce matin il nous a piqué la récolte de sept lignes. Il n'a pas laissé une seule grappe. Les preuves encore tièdes que l'animal a laissées derrière lui permettent d'affirmer qu'il est bien venu ce matin il devait savoir qu'on allait débarquer ajoute Jean-Marc en riant.

Image

C'est aussi en riant que des jeunes volontaires, résidents du foyer des Rives du Rhône de Salvan, sont venus en renfort.

Image

Ils apprécient également ce lieu. Ils travaillent avec le sourire et se gavent des fruits de l'immense figuier qui trône au-dessus des vignes, au-dessous d'une imposante paroi de roche friable.

Image

La vendange, il faut la descendre. Le bois il faut le monter, tout comme les outils et autres matériaux nécessaires à l'entretien ou aux travaux.

Image

Un câble auquel est rattaché un support permet aux caissettes de rejoindre en contre-bas un chemin carrossable. Ensuite le raisin rejoint, à quelques centaines de mètres plus loin, la fameuse cave de Bramois Chai du Baron.

C'est par ce même moyen que la dépouille du père Hugues avait été acheminée en plaine avant qu'il ne soit inhumé au sein de sa communauté.

Image

Jean-Marc nous présente encore un étrange abri, au fond du jardin voilà notre prochain chantier, nous n'allons pas laisser s'effondrer cette cabane. Un foyer ainsi qu'une échelle permettant de relier ce qui devait être une couche laisse supposer que quelqu'un devait parfois y résider. Peut-être un ermite des premiers temps. 

Image

Tout le monde a le sourire ici, même le père François qui nous présente certains chantiers d'envergure déjà réalisés.

Image

Dont un mur de soutènement vertigineux qui tient la vigne en équilibre.

Image

Mais le père François ne l'a pas, le vertige. Il est plutôt attiré par les Hauteurs.

Image

De l'intérieur du cloître on aperçoit le réseau de filets d'acier qui protègent les frères religieux, les pélerins et les visiteurs des chutes de pierre. En 1927 un bloc de rocher avait réduit en miettes l'avant-toit du sanctuaire avant de s'abattre sur le parvis. Une première série de manoeuvres avaient dès lors débuté.

Travaux repris en 1948. Des entrepreneurs locaux offraient leur aide. Parmi eux, Laurent Fauchère et Adolphe Rey. 

Image

Ce dernier avait réalisé, entre autres oeuvres, l'escalier reliant la grotte du père Hugues au bâtiment central.

Image

L'intérieur du bâtiment est chaleureux, simple et modeste.

Image

La salle d'accueil est toute récente. Elle n'attend que le moment où la rénovation des chambres sises à l'intérieur des galeries soit terminée afin d'accueillir des pélerins qui pourront venir ici en retraite.

Image

Le père François nous accompagne sur le chemin du retour. Histoire de nous montrer que même celui-ci est protégé contre d'éventuelles chutes de pierre. On lui dit au-revoir et on le remercie pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Image

On remercie aussi les Amis de Longeborgne.

Pour y adhérer www.longeborgne.ch

Image

On quitte ce lieu magique au sein duquel nous reviendrons !


Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

ImageDans la même catégorie