Logo

ImageSauvons les petits hérissons


16/06/2020

Sauvons les petits hérissons

Où les émotions d'Emilie*, 12 ans,

Image

lorsqu'elle aperçoit en plein aprés-midi, sous un soleil de plomb, un tout petit hérisson dans son jardin.

Image

Lorsqu'un deuxième apparaît Emilie alerte son oncle qui habite la même maison. Tous les deux sont stupéfaits. Non seulement surpris mais surtout désemparés face à une situation et une scène qu'ils n'ont jamais expérimentées. 

Les bienfaits de FB

L'oncle prend un cliché et le publie immédiatement sur FB. Les messages pleuvent. La plupart vont dans le même sens de l'eau, de l'eau, que de l'eau. Surtout pas de lait ni de pain.

Effectivement ces petits sont déshydratés. Un autre débarque. 

Image

Ils sont désormais trois. Emilie propose de réaliser un petit abri pour la nuit. Elle se sert d'une cabane de ses cochons d'Inde. Met de la paille sur le plancher. Emplit une bouteille en plastique d'eau chaude afin qu'ils puissent disposer d'une bouillotte. 

Entretemps les messages continuent d'affluer sur FB. Les différents partages font rapidement effet.

Anouchka Bagnoud, bénévole d'une association, intervient :

Vous avez vu la maman ? A défaut il faut m'appeler. Ces petits ont un problème et ne vont pas survivre sinon.

Un quatrième apparaît. Il semble mal en point. 

L'heure est grave. A coup sûr ces petits sont orphelins. Emilie et son oncle paniquent un peu. Ils appellent Anouchka. Elle conseille vivement de les emmener à son association qui tombe à pique. Comme elle habite Vercorin, elle nous transmet les coordonnées de Sandrine Joly qui réside proche de la maison d'Emilie.

Un cinquième surgit. Les deux derniers titubent et ne parviennent pas à rejoindre l'abreuvoir. Il faut agir et vite.

Image

Il ne s'agit plus de tergiverser. On appelle Sandrine Joly. Vingt minutes plus tard les petits orphelins seront en sécurité, auprés d'une association habituée à ce genre d'intervention.

Image

Une association qui porte bien son nom TOMBAPIC

Image

Aprés quelques jours les nouvelles sont mitigées. Les deux plus faibles ont péri. Les autres prennent du poids et vont dans la bonne direction. Sandrine, présidente et fondatrice de l'association, demeure prudente ces petits ont dû passer plusieurs nuits seuls et lors de conditions météorologiques assez négatives. On continue à les soigner. La suite à bientôt.

Image

En attendant merci à cette association et aux personnes bénévoles qui se dévouent.

Contacts d’urgence pour Tombapic :

 

Sandrine : 079.785.81.31 (message WhatsApp)

Stefy : 077.528.51.82

Véro B. :  079.621.46.78

Anouchka : 079.938.38.93

Carole : 027.203.73.76 ou 078.904.83.00 (message WhatsApp

Emilie* prénom d'emprunt

fg

.


Commentaires

Répondre à ce commentaireCommentaire posté le 17/06/2020 par Norah et Théa
gravatar
Salut les petits hérissons, vous êtes mignons!
On espère que vous serez vite guéri et on dit à Emile que c'est chouette de les soigner. Et merci à l'association tombeàpic!!
On a des cahettes dans le jardin pour les hérissons et grand papa veille à ne pas mettre la tondeuse robot la nuit.
Bisoux à Emilie

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

ImageDans la même catégorie